search icon
CA15

Paire de vases couverts formant flambeaux en bronze ciselé, patiné et doré

0123_5416_PENDUL_BDEF

Paris, fin de l’époque Empire, vers 1815

Hauteur36.5

Entièrement réalisés en bronze finement ciselé, patiné « à l’antique » et doré, les vases de forme Médicis présentent des panses ceinturées de frises feuillagées et sont soulignés, dans leurs parties inférieures, de larges feuilles stylisées ; ils reposent sur des piédouches à bandeaux brettés et sont terminés par des cols bordés de frises finement ciselées et par des couvercles circulaires, à feuilles et graines sommitales, qui en se retournant dévoilent un binet et une bobèche à frise de palmettes formant bougeoir. L’ensemble repose sur des terrasses en bronze doré à doucine, elles-mêmes supportées par de hauts socles quadrangulaires en bronze patiné ornés d’une figure féminine tenant des guirlandes de fleurs et posés sur des contre-socles en bronze doré décorés de frises de feuillages stylisés.

Cette paire de vases illustre l’art des bronziers parisiens de l’époque Empire qui perpétuaient l’aspect ingénieux et ludique de certains objets ou meubles créés au siècle précédent. Pour des vases de la même période qui présentent également la particularité d’offrir des couvercles amovibles formant bougeoirs, mentionnons particulièrement : une première paire, à anses formées de têtes de chevaux, qui se trouvait anciennement dans la collection Flensburg (vente Bruun Rasmussen, 29-31 octobre 1997, lot 70) ; ainsi qu’une seconde paire, à anses formées de têtes d’éléphants, qui est conservée au musée François Duesberg à Mons (illustrée dans Musée François Duesberg, Arts décoratifs 1775-1825, Pendules à sujets exotiques et bronzes dorés français, sans date, p.10).