search icon

Nicolas-Alexandre Folin

dit Folin l’ainé

Horloger

(vers 1750 - après 1815)

Nicolas-Alexandre Folin, dit l’aîné, est l’un des plus importants horlogers parisiens du dernier quart du XVIIIe siècle et des premières années du siècle suivant. Installé tout d’abord en tant qu’ouvrier libre, il accède à la maîtrise en 1789 et installe son propre atelier dans la rue Salle-au-Comte. Il connaît immédiatement une grande notoriété et se spécialise notamment dans la création des modèles de pendules dites squelettes. Particulièrement actif après la chute de Louis XVI et sous l’Empire, il s’entoure, pour l’élaboration des caisses et des cadrans de ses pendules, des meilleurs artisans du temps, notamment de l’émailleur Merlet, des ciseleurs Martincourt et Vion, et de l’ébéniste Schwerdfeger. Quelques documents anciens mentionnent des pendules de cet horloger chez certains grands collectionneurs de l’époque, notamment en 1790 lors de l’inventaire après décès de Paul-Ambroise Chol de Torpanne de la Mottais et en 1808 lors de l’estimation des célèbres collections du banquier et sénateur Jean-Frédéric Perregaux.