search icon

André-Georges Guiot

Horloger

André-Georges Guiot (également orthographié Guyot) est l’un des meilleurs horlogers parisiens de l’époque Régence et du début du règne de Louis XV. Nous n’avons que peu d’informations sur sa carrière et il est possible qu’il ne travailla qu’un temps à Paris avant de partir s’installer en province. En revanche sa production est particulièrement bien documentée, car il avait noué des liens privilégiés avec l’ébéniste-sculpteur Charles Cressent pour lequel il réalisa une grande partie des mouvements des horloges créées par cet artisan de renom. Par l’intermédiaire de Cressent, Guyot participa à l’ameublement des plus grands collectionneurs des premières décennies du XVIIIe siècle et plusieurs pendules portant sa signature son mentionnées à cette époque chez de grands amateurs parisiens, citons particulièrement celles décrites chez la veuve d’Olivier du Couedic de Kerdrain, contrôleur de l’Ordre royal de Saint-Louis, chez Nicolas Judde de Grainville, Grand Maître des eaux et forêts de Soissons, chez Henry-Louis de Barberie de Saint-Contest, intendant de Limoges, ainsi que chez les financiers Antoine-Gaspard Grimod de la Reynière et Charles Savalette de Magnanville.