search icon

Louis-Joseph Lenhendrick

Orfèvre

(? - 1783)

Nous n’avons que peu d’informations concernant les débuts de la vie de cet orfèvre de talent. Probablement originaire des contrées germaniques, il vient relativement jeune se fixer à Paris et entre en apprentissage en août 1738 dans l’atelier des Galeries du Louvre de Thomas Germain (1673-1748), le plus important orfèvre parisien de son temps. Moins d’une dizaine d’années plus tard, le 17 mai 1747, il accède à la maîtrise d’orfèvre parisien, installe son propre atelier et poursuit sa collaboration avec l’atelier des Germain, en l’occurrence avec François-Thomas Germain, fils de son ancien maître. Associé à Germain, Lenhendrick participe à de nombreuses commandes prestigieuses destinées aux cours de Versailles, de Lisbonne et de Saint-Pétersbourg. C’est notamment pour cette dernière qu’il participe à la livraison du célèbre Service Orloff, offert par la tsarine Catherine II à son favori et dont un superbe candélabre en vermeil de Lenhendrick est exposé au Musée Calouste Gulbenkian à Lisbonne (voir El Gusto « a la griega », Nacimiento del Neoclasicismo francés, Madrid, 2008, p.186).