search icon

Jean-Noël Bigand

Horloger

Jean-Noël Bigand (ou Bigaud) figure parmi les plus importants horlogers parisiens de la seconde moitié du XVIIIe siècle. Après son accession à la maîtrise en tant que fils de maître, le 27 février 1743, il installe son atelier rue Dauphine jusqu’en 1748, puis rue du Petit-Bourbon de 1748 à 1781, et connaît immédiatement une grande notoriété auprès des collectionneurs d’horlogerie. Au XVIIIe siècle, certaines de ses réalisations sont mentionnées chez de grands amateurs du temps, notamment dans les inventaires après décès du procureur Jean Vaufrouard et d’Alexandre-Louis de Saint-Chamans marquis de Saint-Chamans.