search icon

Ferdinand Berthoud

Horloger

(1727 - 1807)

Berthoud est l’un des plus importants horlogers parisiens de la seconde moitié du XVIIIe siècle et des premières années du siècle suivant. Formé dans l’atelier de son frère, il s’installe dans un premier temps en tant qu’ouvrier libre à partir de 1745 jusqu’à l’enregistrement de ses lettres de maîtrise en décembre 1753. Nommé « horloger-mécanicien du roy et de la marine », dès 1764, il se consacre aux horloges marines et conçoit les montres et horloges utilisées sur les vaisseaux royaux. Auteur de nombreux ouvrages célèbres relatifs à l’horlogerie, les souverains français lui montrèrent de nombreuses marques de leur estime, notamment Louis XVI qui acheta pour 30.000 livres l’ensemble de ses outils et horloges. A l’instar des meilleurs horlogers du temps, il s’entoura des plus talentueux artisans pour la création de ses pendules, notamment des ciseleurs et bronziers Caffieri, Martincourt, Osmond, Saint-Germain et Gouthière. De nos jours, ses réalisations appartiennent aux plus importantes collections publiques et privées internationales, notamment au Victoria and Albert Museum de Londres, au Metropolitan Museum of Art à New York, au musée du Louvre à Paris et au Palais de Pavlovsk à Saint-Pétersbourg.

Découvrez ses œuvres