search icon

Jean-Charles Olin

Horloger

(? - après 1789)

Jean-Charles Olin est l’un des plus importants horlogers parisiens du dernier quart du XVIIIe siècle. Beau-frère de l’horloger Jean-Gabriel Imbert, il travaille dans un premier temps en tant qu’ouvrier libre, puis accède à la maîtrise en 1776 et ouvre son propre atelier dans l’enclos des Quinze-Vingt. Il acquiert rapidement une importante notoriété et est élu député de sa corporation en 1777. A l’instar des meilleurs horlogers du temps, il collabore pour l’élaboration des caisses en bronze doré de ses pendules avec les plus talentueux bronziers, notamment avec Antoine Foullet, Robert Osmond et Jean-Joseph de Saint-Germain. Au XVIIIe siècle, certaines de ses pendules figuraient chez les grands amateurs d’horlogerie de l’époque, ainsi certains modèles d’Olin sont mentionnés dans les inventaires après décès de l’avocat Jacques-Augustin Auvray, de Marie-Philippe Donneau marquis de Visé et de la veuve du secrétaire du roi Louis Paris de Treffonds.

Découvrez ses œuvres